Correction, Incertitude… Reprise ?

Semaine du 28/05/2018 – 01/06/2018

J’aurais presque pu titrer cette revue “Trump et Italie 2.0”  tant l’actualité de cette semaine ressemble à la précédente. A l’exception de ce vendredi.

Malgré la bonne séance du dernier jour de la semaine (+1,24% – 5 465,53 points), le CAC40 clôture sa semaine en baisse de –1.39%, la deuxième consécutive. Encore une fois influencée par l’Italie, la zone euro s’est libérée de ce fardeau ce vendredi après l’annonce de la mise en place du nouveau gouvernement de Conte (et qui évite donc de justesse des élections anticipées qui avaient tant effrayé les marchés cette semaine). Cela profite donc aux valeurs du secteur bancaire qui craignent moins pour leur expositions en Italie.

Côté Espagne c’est presque le même schéma. Nouveau président suite à la motion de censure largement soutenue.

Mais revenons sur le début de semaine du 28/05.

Si la dernière journée a fini en hausse, la vie n’est pas toujours…verte. La semaine débute mal, poussée par l’Italie et l’échec de la formation du premier gouvernement. Le taux à 10 ans Italien s’envole (jusqu’à 3.38%, plus haut depuis mars 2014), preuve de la peur des investisseurs à l’égard de l’environnement économique. STOOOOOOOP!

Normalement en bourse quand ça monte, c’est sensé être bon signe non ? Alors oui mais non, petit point ultra rapide sur les taux 10 ans:

Si un taux est bas c’est que le pays en question est fiable, je prends peu de risque à acheter de la dette (puisque je suis sûr que le pays est capable de la rembourser) donc forcément je suis moins rémunéré, simple. Au contraire, si l’environnement est moins calme, moins propice pour moi, alors je prends plus de risques à acheter la dette du pays (car il est possible qu’il ne la rembourse pas) mais en contrepartie: je suis mieux rémunéré, basique.

Voilà ce qui s’est passé en Europe, la fin étant expliquée dans le premier paragraphe. (On écrit nos articles façon Memento, ça nous arrive)

Etats-Unis. Notre cher Trump.

On s’y attendait mais c’est maintenant officiel, la guerre commerciale est déclarée suite à l’officialisation de la taxe sur l’acier (25%) et l’aluminium (10%). Mais pas que. Trump annonce aussi vouloir bannir toute voiture de luxe allemande au Etats-Unis, jusqu’à ce que “plus aucune Mercedes ne roule sur la Cinquième Avenue “. Ni une ni deux, l’OMC est prévenue, l’Europe va répliquer. On attend avec impatience.

Voilà pour les principales nouvelles de la semaine, petit point macro.

Coté PIB, nos voisins de l’outre-atlantique connaissent un léger ralentissement passant de 2,3% à 2,2%. Dans la zone euro, il est estimé à +0,4% comparé au trimestre précédent soulevant les questions du ralentissement de l’économie mondiale.

L’inflation se confirme petit à petit, les hausses du cours de l’or noir, un indice de prix à la consommation “core” en hausse (+0,2% sur le mois), la création d’emploi en hausse et la hausse du salaire moyen aux USA.

Les plus fortes hausses du CAC:

TechniP FMC +4,79%

Total +3,27%

Safran +2,17%

Atos 2,03%

Les plus fortes baisses du CAC

BNP Paribas –10,98%

Société Générale –7.65%

Crédit Agricole –4,78%

Vivendi –4,28% (maison mère de Canal+, les droits TV ça pique)

Sodexo –3,62%

(Sacrée semaine pour les banques n’est-ce pas ?)

A la semaine prochaine !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s