Finance comportementale : entre raison et sentiments

La nobélisation de l’économiste R. Thaler en 2017 met en lumière une discipline trop souvent occultée car en rupture totale avec les préceptes néo-classiques : l’économie/finance comportementale. Comportement bah ouais. La théorie initiale : le financier (et a fortiori l’être humain) est un être doué de rationalité pure. L’être humain est un homo oeconomicus ; il cherche à … Continue reading Finance comportementale : entre raison et sentiments